05/08/2003

Ecrire

Ecrire

Ecrire, je sais ce que cela coûte…

Rester seul.

Se retrouver là, seul.

Je paie les mots écrits d'antan.

Une chance, selon certains, que de pouvoir, aujourd'hui, me lire. Une chance que ces mots ne meurent au fond de tiroirs que je n'ouvre que pour un peu moins y voir clair. Une chance? Peut-être…

Ecrire.

Ecrire, c'est ce que je fais, c'est ce que je peux, ce que je m'autorise.

Ecrire, c'est ce qu'il me reste. C'est ce qui me fit perdre, mais qui m'accompagne à chaque instant de la vie. Comme un jeu, encore quelques mots, les derniers, pour se refaire… Noir, Impair et manque.

J'aime les mots, bien que souvent ils ne me révèlent que l'ombre qui sommeille.

Je suis amer, empli d'une grande déception.

Définir me semble vainement avancée incertaine.

Déçu.

Pas triste, pas malheureux, juste déçu.

Déçu de la vie, des hommes, du monde en général, de moi en particulier. Je ne voudrais juger personne.

Jour après jour cependant, s'accumulent les petites choses dont la subtilité m'échappe autant que l'infime précision, avec laquelle elles me désabusent, me laisse pantois.

Je suis déçu. Et peut-être, devrais-je en écrire plus?

Je suis déçu de ce que disent les Hommes, ils parlent sans cesse, promettent sans arrêt, émettent de nombreuses théories au goût douteux, empoisonnent mon existence d'espoirs faux et chimériques.

Je suis déçu du monde triste et sans âme.

Déçu par la vie que l'on nous propose, que l'on nous choisit et, finalement, que l'on s'impose.

Je suis déçu.

Déçu d'être là et las, sans rien faire, sans rien dire. Déçu de ne rien changer.

Déçu de croire et d'espérer, je sais pourtant, en mon intime conviction, qu'il n'y a rien à attendre.

La naïveté perdue, il ne reste que la sensation d'être,à la vie, une trahison, un ersatz, seul, perdu au milieu de l'infini…

Imperturbablement et indubitablement déçu.

Simplement déçu.

Déçu.

 

Sous influence musicale

Tarwater, "Animals, Suns & Atoms", kitty-yo  [pias]



23:38 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

j'suis r'paC! Ben, ça s'arrange pas trop.
T'as bien fait un effort avec Nolwenn (mort de rire, mais moi j'aime bien kan même!) et c'tavait bien réussi, mais après, rechute!
Faut k'tu fasses gaffe!
j'dois tjrs utiliser un dico, t'emplois d'ces mots! mais en + j'vais devoir l'prendre in English si j'lis les dernier comment. C du boulot ke d'venir lire ici! A+

Écrit par : Nico | 06/08/2003

Déçu ?? Pourquoi ??
Tu es mon bonheur du jour .... et comme je suis profondément égoiste ( rire ) le reste c'est basta .....
Ecris encore et encore .... pour moi et les autres
Je t'aime toi :)

Écrit par : Mel | 06/08/2003

Encore un mot ... Pardon de te décevoir!

Écrit par : Mel | 06/08/2003

Coucou ;) Rien que ça JiBi
Je suis là .... pas grand chose ... mais là :)

Écrit par : Mel | 06/08/2003

Que l'on ne s'y trompe pas... Ma solitude n'est point une peine encourue...
C'est un choix
Une décision, un objet de dissertation que j'aborderai plus tard...

Écrit par : jibi | 06/08/2003

Bof ... dissertation tu as dit ? Alors je me sauve .... rire ..... je lirai :)
Bonne nuit Esquisse

Écrit par : Mel | 07/08/2003

Nico? Mais quel bon vent t'amène? Je suis très heureux d'avoir pu te faire partager ce jovial instant que fut l'écoute de cette douce Nolwenn. Je ne m'apprète cependant point à réitérer cette expérience pour le moment...
En ce qui concerne le commentaire 'in English', que Kaoura a, si gentiment, déposé, je pense que j'en dilapiderais toute la poésie en me lançant dans une traduction que je suppose dès à présent trop approximative pour ne point en altérer le charme, le sens (l'essence?). Comprends-moi donc, de te laisser te débrouiller avec ton (ou tes) dictionnaire(s) mais je pense que cela ne te sera pas trop difficile, je soupçonne en toi de bonne base anglaise et, pour t'être attaquer à mes textes que tu jugeais si long, emplis d'un certain courage et d'envie d'en découdre... Merci en tout cas de ta visite qui, si elle me surprend toujours, émet en moi un plaisir sincère à te lire.
A+ donc.

Écrit par : jibi | 07/08/2003

... Ah! Quelle joie de lire les affres d'un autre! Pour une fois que ce n'est pas moi que l'écriture fait tourner en bourrique!!! J'ai bien aimé lire ces mots...

Écrit par : Etolane | 08/08/2003

avis y a pas que le nombril dans la vie
faut aller voir un peu au de la

Écrit par : relulu | 08/08/2003

le nombril? Et c'est quoi un Blog pour toi, Relulu? Fais ton blog et communique-nous ton adresse! Montre-nous ce que tu vois au-delà! Tu donnes ton avis mais t'apporte pas grand chose à dire ça! Si c'est nombriliste, nous pensons que tous les blogs le sont: quand nous lisons les comptes rendus journaliers, les passions,etc. Très personnel aussi tout cela! Nous aimons beaucoup venir lire ici, continue pour nous jibi!

Écrit par : Marc&René | 08/08/2003

Au-delà... Je lis tes mots, Relulu.
Je me demande.
Ce que tu attends, ce que tu aimerais, ce que tu voudrais. Offre moi des pistes, guide-moi vers cet au-delà...
Je suis ouvert, n'aies nulle crainte, ton commentaire, cependant, m'est trop sommaire...
Nombriliste? Peut-être à travers ton regard. C'est, sans-doute, trop peu me connaître. Je pourrais, il est vrai parler du monde, mais je préfère, pour l'instant, laisser aller mes pensées, et rebondir au gré des mots (sans mauvais jeu de maux)...
Cependant, sans aucune promesse, je t'encourage, et quiconque en serait intéressé, à me laisser réflexions ou sujets... Qui sait? Vos mots ont le seul risque de, peut-être, faire naître de nouvelles pensées... A vos claviers!

Écrit par : jibi | 08/08/2003

Les commentaires sont fermés.